Qui est Muriel, écrivaine publique et coworkeuse à Autrans.

Muriel, peux-tu te présenter ?

Après 17 ans passés dans une entreprise de conseil en tant qu’assistante administrative, et le départ de mes enfants, il était temps, pour moi, de changer d’horizon. Je suis devenue écrivaine publique il y a 2 ans. J’ai créé mon activité à la suite d’un bilan de compétences et d’une formation Licence Pro Ecrivain Public. J’ai choisi ce métier car il m’est apparu comme une évidence. Il regroupait toutes mes attentes : contacts humains, vocation sociale, accompagnement, créativité, et représentait l’aboutissement de mon parcours tant professionnel que personnel.

Et puis, je dirais que, cerise sur le gâteau, ce métier est très stimulant. Chaque jour m’apporte son lot de défis. Chaque contexte d’écriture que je rencontre est différent. À moi de trouver les mots justes, authentiques et convaincants pour répondre le plus efficacement possible aux besoins spécifiques de mes clients et les sortir de situations parfois inextricables.

Peux-tu nous parler de ton ou tes activité.s professionnelle.s ?

Mon activité s’adresse autant aux particuliers qu’aux institutionnels et professionnels. Il revêt de nombreuses formes, de la compréhension d’un formulaire administratif à la création artistique. J’ai participé, par exemple, à l’écriture d’un scénario de bandes dessinées.

Pour les particuliers, j’écris des courriers administratifs, personnels, des CV… adaptés à leur objectif et leur interlocuteur. Je les accompagne dans les rouages de l’administration et dans la formulation de leurs idées. Il m’est arrivé également de les assister dans leur récit de vie.

Pour les institutionnels, hormis mes prestations d’écriture, je contribue à leur mission de service public en proposant des permanences.

Pour les professionnels, j’apporte mon expérience d’assistante administrative, à laquelle s’ajoute une casquette rédactionnelle : dossiers, newsletters, contenus web, notices techniques, présentations… J’ai également une expérience dans les réseaux sociaux, surtout LinkedIn.

Pour résumer, j’accompagne et concrétise tout projet d’écriture, de l’idée à la correction.

La plupart du temps, je travaille à distance. Mais il m’arrive de me déplacer à domicile, d’intervenir à l’Agopop ou dans une petite salle de la Brasserie du Vercors à Villard-de-lans.

Quelles sont les valeurs que tu désires partager et / ou défendre à travers ton projet ?

Je pense que la complexité croissante du monde, accentuée par les avancées technologiques, a rendu l’art de communiquer encore plus compliqué. Pour moi, grâce à mes compétences en écriture, l’idée est de rendre ce monde plus simple, plus cohérent, pour faciliter la vie des gens et leur apporter ainsi un peu plus d’occasions de sourire.

Comment peut-on trouver plus d’infos et te contacter ?

J’ai un site internet www.maredac-ecrivainpublic.com que j’essaye d’améliorer petit à petit.

J’ai également un compte LinkedIn, Facebook et Instagram. Je les utilise pour partager des infos, des coups de cœur…

Pour me contacter, le plus simple est de m’envoyer un mail à l’adresse suivante : maredac.ecrivainpublic@gmail.com  en me précisant l’objet de la demande et un numéro de téléphone où je puisse vous joindre.

Parlons du coworking

Depuis combien de temps viens-tu au coworking ?
J’ai commencé au printemps 2023 par l’Atelier du presse-citron, à Lans, mais ma curiosité m’a poussé à découvrir le site d’Autrans, l’Agora. En ce qui concerne l’espace de coworking du Télespace, à Villard, je le connais déjà. J’ai travaillé dans ses locaux pendant 17 ans en tant que salariée. Pour l’instant, j’ai un peu du mal à y revenir, même si j’apprécie la convivialité de ses coworkers et la synergie qu’ils ont su créer.

Quelles étaient tes attentes en venant travailler dans des espaces partagés ?
Sortir de l’isolement, trouver une certaine dynamique, éviter la procrastination et m’immerger dans une ambiance de travail.

Quels bénéfices vois-tu pour ton activité aujourd’hui ?
En étant freelance on est le plus souvent tout seul et l’on peut vite se retrouver démuni face à des questionnements auxquels nous n’avons pas de réponse. Travailler dans un lieu où se trouvent d’autres indépendants m’a permis de bénéficier de leur expérience, notamment dans le cas de démarches commerciales ou de gestion de clients difficiles.

Quels bénéfices vois-tu à titre personnel ?

De la socialisation, des échanges humains, ou pouvoir tout simplement prendre un café et discuter de manière informelle, car c’est dans ces moments-là que peuvent surgir des idées, se créer des connexions.

Un dernier mot à partager sur le coworking ?

C’est une véritable chance pour nous, indépendants, d’avoir une association telle que Uto-Pic. Une association qui nous épaule, qui nous propose des lieux de rencontre, qui crée des évènements pour promouvoir nos activités et montrer le dynamisme de notre territoire.

Qui est Eric, spécialiste de la fiscalité France – Canada, résident au Québec et coworkeur à Autrans

Portrait Eric Lescure, coworkeur à Autrans

Eric, peux-tu te présenter ?

Portrait Eric Lescure, coworkeur à Autrans

Je m’appelle Eric Lescure, je vie et travaille avec Virginie ma conjointe. Nous sommes français installés à Montréal depuis une quinzaine d’années. En France, nous avons travaillé dans le domaine de la comptabilité et de la gestion du patrimoine. Quand nous nous sommes installés au Canada, nous avons mis nos compétences au service de la communauté française.

Peux-tu nous parler de ton ou tes activité.s professionnelle.s ?

Nous avons créé le Cabinet Services d’Acadie qui est un cabinet comptable et fiscal spécialisé sur toutes les questions liées à la fiscalité France Canada .

Nos clients sont des français, qui s’installent ou qui sont installés au Canada et ceux, qui, après une expatriation, sont de retour en France.

Nous avons 3 activités principales : 

  • le conseil fiscal
  • la production de déclaration d’impôts 
  • la mise en conformité fiscale

Le cabinet s’est également donné pour objectif de développer les connaissances des français installés au Canada au niveau du contexte fiscal Canadien. Dans ce cadre, nous publions des articles et animons régulièrement des webinaires.

Quelles sont les valeurs que tu désires partager et ou défendre à travers tes activités – projets ?

Nous avons 2 grandes valeurs :

  • Diffuser de la connaissance et partager de l’information en matière fiscale de manière gratuite
  • Développer la culture fiscale des français installés ou voulant s’installer au Canada

Comment peut-on trouver plus d’infos et te contacter ?

https://www.servicesdacadie.com/  –  https://www.servicesdacadie.com/le-blog-fiscal

Parlons du coworking à Autrans

Depuis combien de temps viens-tu au coworking à Autrans?

Nous venons sur le site d’Autrans au moins depuis 2017. Je suis originaire de Grenoble, et nous venons régulièrement dans le Vercors à Autrans. Il nous fallait un lieu autre que la maison pour accueillir nos activités professionnelles que nous ne pouvons pas arrêter lors de nos déplacements.

Quelles étaient tes attentes en venant travailler dans un espace partagé ?

Très prosaïquement, il nous fallait du matériel qui corresponde techniquement à nos besoins. Nous utilisons des plateformes sécurisées, donc il ne faut pas qu’il y ait de conflit avec ces systèmes. Il était, également, important d’avoir une salle de visio, pour maintenir une confidentialité avec nos clients. Et nous voulions travailler dans un bureau et non chez nous.

Quels bénéfices vois-tu pour ton activité aujourd’hui ?

Nous ne pouvons pas arrêter nos activités même en vacances. A Autrans, nous pouvons maintenir notre activité comme si nous étions à Montréal. C’est une ressource qui est importante pour nous et pour nos clients.

Quels bénéfices vois-tu à titre personnel? 

L’endroit est très apaisant. Ça nous donne un autre cadre de travail, dans un autre rythme, une autre atmosphère, qui a un effet relaxant. Ce changement de cadre est assez bénéfique. Ça nous permet de rester proche de notre famille en toute sérénité lorsque l’on vient en France.

Peux-tu me raconter une pépite/anecdote du coworking ?

Ce qui est toujours drôle, c’est quand on fait une visio depuis Autrans, nos clients sont certains que nous sommes dans nos bureaux au Canada. Mais comme la cloche du village sonne toutes les heures, l’illusion ne dure pas longtemps. 😉

Un dernier mot à partager sur le coworking ?

Nous apprécions vraiment les services du co-working. C’est un plus pour Autrans, pour le développement de l’activité locale et pour notre activité. Nous souhaitons la pérennité et le développement d’Utopic.

Qui est Daniel, spécialiste sport-santé et coworkeur à Villard-de-Lans ?

Portrait de Daniel, coworkeur à Villard-de-Lans

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Daniel Mercier., je suis Québécois et spécialiste de l’activité physique pour le sport et la santé. J’étais entraîneur national d’athlétisme. Mon directeur de mémoire, au Québec était Luc Léger et ensemble nous avons monté le “test navette“ (test d’évaluation de capacité physique). Ce test est très utilisé, entre autres dans les écoles et par les SDIS (pompiers). Je suis venu en France pour être préparateur physique de l’équipe professionnelle de rugby de Grenoble, le FCG. Depuis je me suis beaucoup plus intéressé à l’activité physique pour la santé.

Peux-tu nous parler de ton ou de tes activité.s professionnelle.s ?

Mon activité professionnelle actuelle, c’est de développer des solutions d’évaluation et d’amélioration du capital santé (Capacité Cardio-Respiratoire – CCR). J’ai créé plusieurs applications à destination d’enfants, adolescents et adultes pour permettre d’évaluer et améliorer la CCR de chacun et chacune, et donc son capital Santé. 

Par exemple, pour les enfants, avec notre application METs-Up pro navette des professeurs d’EPS de 3 régions de France ont évalué 6000 élèves de 6ème et je leur ai proposé un programme personnalisé afin d’améliorer leur capital santé. Cela a été un succès! Pour adultes, nous avons développé CardioTest, pour l’évaluation de la CCR sur un simple step en moins de 5 minutes. Une application pour l’amélioration de la CCR sur step est dans les tuyaux. À Villard-de-Lans, nous, Claudine Laurent et moi, développons une offre à ce sujet.

Quelles sont les valeurs que tu désires partager et / ou défendre à travers tes activités – projet ?

Le bien être pour que chaque personne puisse s’accomplir!

Mais on oublie souvent, le bien être, c’est la santé, comme le démontre la définition de la santé de l’OMS : L’Organisation Mondiale de la santé. Dans sa Constitution de 1948, elle a défini la santé comme « un état de complet de bien-être physique, mental et social, [qui] ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ».

Et le bien-être physique, c’est, entre autres, la condition physique, particulièrement la CCR!

Comment peut-on trouver plus d’infos et te contacter ?

En attendant notre site internet, voici ma page Linkedin @DANIELMERCIER, un site web CardioTest est en préparation.

Parlons du coworking à Villard-de-Lans

Depuis combien de temps viens-tu au coworking ?

Je viens depuis 1 an, régulièrement, avant, c’était sporadique. Par contre j’ai été longtemps (5 ans) au coworking de Grenoble.

Quelles étaient tes attentes en venant travailler dans des espaces partagés?

Comme à Grenoble :

  • Travailler dans un endroit stimulant
  • Rompre la solitude du travail

Quels bénéfices vois-tu pour ton activité aujourd’hui ?

Un exemple, en août 2023, j’ai rencontré un coworkeur occasionnel (un « réfugié climatique » de Grenoble pendant la canicule :). Ils viennent se mettre au frais. En discutant, il m’a proposé de rencontrer un de ses amis, chercheur à l’Université Grenoble Alpes… Suite à cette rencontre, nous avons présenté le projet “DigiStep For Health” à l’Institut Carnot. Le projet a plu et nous avons obtenu un financement pour l' »innovation en santé ». Depuis début 2024, nous travaillons sur la Conception, le prototypage et l’évaluation d’un step connecté pour la santé dans le cadre du projet Carnot DS4H « DigiStepForHealth »

Quels bénéfices vois-tu à titre personnel? 

Etre avec d’autres types de personne que moi et faire d’autres activités avec les autres co-workeur-euses.

Un dernier mot à partager sur le coworking à Villard-de-Lans? 

Vive le coworking ou le “VacheOuRoi” en français comme dit mon frère Pierre. Je vous laisse déchiffrer.

Qui est Adeline, communicante, professeure de yoga et coworkeuse à Autrans depuis 2020 ?

portrait photo d'Adeline, journaliste et coworkeuse

Je suis une femme dans la quarantaine. Ce n’est pas rien je trouve. J’ai toujours suivi les valeurs qui me parlent et des activités qui m’intéressent professionnellement. La quarantaine donne une urgence d’aller droit vers ce qui compte le plus. J’habite à Autrans depuis 4 ans. J’ai 2 enfants.

 J’ai besoin de la présence de la forêt, des éléments, du calme pour se poser et prendre du recul, et de plus en plus. Même si j’aime les quartiers où ça bouge en ville et la diversité que j’y trouve régulièrement.

Peux-tu nous parler de ton ou tes activité.s professionnelle.s ?

J’ai toujours eu 2 métiers. Je suis professeur de yoga depuis 10 ans et depuis 20 j’alterne les missions de journalisme et communication.

Aujourd’hui, je réfléchis à éventuellement réorienter l’activité communication qui assure mes revenus. Je réfléchis à vivre avec moins d’argent, aller vers une activité à fibre sociale et développer le yoga dans un contexte thérapeutique, avec des personnes en situation de handicap et d’obésité par exemple. Je suis en questionnement!

Quelles sont les valeurs que tu désires partager ou défendre à travers tes activités ?

Le journalisme, c’était le côté humain, la découverte, le partage.
Depuis un moment, le journalisme se fait au téléphone, avec moins d’humain, de rencontre. Le respect a guidé mes activités ainsi que l’intégrité qui va avec. L’écoute et l’accueil de la différence également.

Comment peut-on trouver plus d’infos et te contacter ?

Sur ma page Linkedin pour la partie com, sur le site yogasoi.fr et ma page facebook.

Parlons du coworking à Autrans

Depuis combien de temps viens-tu au coworking ?

Depuis 2020

Quelles étaient tes attentes en venant travailler dans des espaces partagés à Autrans ?

Pouvoir échanger avec des personnes qui travaillent à distance, en indépendant, confronter nos points de vue, échanger sur nos problématiques professionnelles. Travailler ensemble.

Travailler en dehors de la maison me met dans une dynamique professionnelle qui me porte, notamment quand j’ai moins de travail.

Quels bénéfices vois-tu pour ton activité aujourd’hui ?

La possibilité de bien me concentrer. Faire des visios dans un espace pro, ce n’est pas pareil que dans le salon. C’est également un gage de sérieux et d’engagement pour un employeur ou un client de savoir que je travaille dans un espace de coworking. 

Je profite de conseils entre coworkers quand on est coincé sur quelque chose. Entendre ce que font les autres me donne des idées, je suis parfois inspirée sur la manière dont ils font face aux problèmes.

Je n ‘ai pas eu la chance de travailler avec un autre coworker pour le moment. Je suis sure que ça se fera.

Quels bénéfices vois-tu à titre personnel? 

Le cowork me permet de sortir de la sphère familiale et du lieu de vie pour réfléchir à mes projets professionnels et travailler.

Je suis contente de venir dans ce lieu. Il fait partie de ma vie et est au cœur du village. C’est pratique pour moi qui habite à l’extérieur du village. Je me permets d’accueillir des gens avec qui on parle de nos projets pro. Les profils sont variés. 

C’est une chance d’avoir ce lieu au milieu du village, dans lequel on peut accueillir et discuter. C’est un lieu de travail et d’échange. Si il n’y avait pas ce lieu, j’aurais cherché un lieu pour travailler.

A Villard, on bénéficie de la dynamique de tout le lieu. Par exemple, en ce moment, il y a une commande groupée de fromage… 😉

Peux-tu nous raconter une pépite ou anecdote du coworking ?

Un jour, lorsque la boulangerie d’en face était fermée. J’ai fait un café et invité les personnes qui passaient et que je connaissais sur la terrasse. Je leur ai présenté le fonctionnement et on a parlé de nos projets. 

Je vais parfois boire une bière le soir avec des personnes que j’ai rencontrées pendant la journée.

Un dernier mot à partager sur le coworking à Autrans ? 

J’aime beaucoup le fait que ça soit autogéré. Quand je suis arrivée, j’ai aimé qu’on me dise “tiens voilà la clé”. Et j’ai commencé à accueillir des personnes dès le lendemain. La confiance est tout de suite là et je me sens à ma place. L’asso et le lieu sont ce qu’on en fait. J’aime bien ce qu’on en fait. On fait tous de notre mieux pour faire vivre le lieu même si je n’ai pas fait souvent le ménage. On est responsable du lieu. Chacun fait ce qu’il peut et ça marche bien. 

L’ajustement des tarifs est aussi un plus. Quand j’ai eu une période de chômage, j’ai pu continuer à venir, je payais 2€ par demi-journée.

Aurélie, designer, chargée de projets et coworkeuse à Villard-de-Lans

photo d'Aurélie, coworkeurse sur le vercors

Qui es-tu Aurélie ?

Je m’appelle Aurélie. J’ai rejoint Villard-de-Lans il y a un an et demi. Avant j’étais en région parisienne. Je suis indépendante, salariée d’une Scop. 

Peux-tu me parler de ton ou tes activité.s professionnelle.s ?

Je suis designer et chargée de projets dans un incubateur de service public numérique. Je travaille en ce moment sur une mission autour des données et du territoire; et sur un produit open source qui permet de créer des cartes interactives en ligne.

Quelles sont les valeurs que tu désires partager et ou défendre à travers tes activités – projet ?

Je défends tout ce qui est lié à l’open source, la conception et le développement de communs numériques. Je porte également attention à concevoir des produits accessibles qui prennent en compte les vrais besoins des utilisatrices et utilisateurs.

Comment peut-on trouver plus d’infos et te contacter ?

http://www.marquedefabrique.net/  –  Mon profil Linkedin

Continuer la lecture de « Aurélie, designer, chargée de projets et coworkeuse à Villard-de-Lans »

Qui est Cédric, sociologue, peintre et coworkeur à Autrans depuis le tout début

cédric, coworkeur depuis 2015 à Autrans

Découvrez tous les mois des interviews de coworkeurs, leur(s) métier(s), leurs aspirations et ce que leur apporte le coworking à titre professionnel et personnel.

Salut Cédric, peux-tu te présenter ?

cédric, coworkeur depuis 2015 à Autrans

Je m’appelle Cédric POLERE, j’habite depuis 2006 à Autrans, donc depuis 17 ans. 

Peux-tu nous parler de ton ou de tes activité.s professionnelle.s ?

Je suis de formation politologue et sociologue. J’ai enseigné la sociologie. Cela consiste en un travail de recherche, de rédaction et d’enquête, entre consultant et chercheur indépendant. Je travaille principalement pour les collectivités territoriales et notamment pour la direction de la prospective de la métropole de Lyon. C’est un marché public renouvelé tous les 4 ans qui me donne un cadre et un volume de travail important.

Continuer la lecture de « Qui est Cédric, sociologue, peintre et coworkeur à Autrans depuis le tout début »

Qui est Katelyne, facilitatrice en transition écologique et coworkeuse à Villard-de-Lans et Lans-en-Vercors

photo portrait de katelyne braunlich

Découvrez tous les mois des interviews de coworkeurs, leur(s) métier(s), leurs aspirations et ce que leur apporte le coworking à titre professionnel et personnel.

Salut Katelyne, qui es-tu ?

Je suis Katelyne, je suis facilitatrice en transition écologique, consultante en éco-communication et praticienne en éco-psychologie. 

Peux-tu nous parler de ton ou de tes activité.s professionnelle.s ?

J’ai fondé mon entreprise Onsimé en juillet 2022, un jeu de mots voulant dire « On s’y met ? » Car il est bien temps d’agir et je ne peux pas le faire seule.

Continuer la lecture de « Qui est Katelyne, facilitatrice en transition écologique et coworkeuse à Villard-de-Lans et Lans-en-Vercors »

Apéros-Pic Janvier à Juin 2024

Photo d'un Apéro-Pic

Les Apéros-Pic sont des ateliers animés bénévolement par les coworkeurs autour d’un apéro partagé sur des thématiques variées. RDV dans les espaces de coworking UTO-PIC (Autrans, Villard-de-Lans, Lans-en-Vercors) du Vercors nord.

Ces rencontres pair-à pair pour apprendre, découvrir et rencontrer des pros du Vercors. Vous développerez votre réseau local.

Les Apéros-Pic sont gratuits et ouverts à tous.

Découvrez la programmation de Janvier à Juin 2024.

Continuer la lecture de « Apéros-Pic Janvier à Juin 2024 »

Soirée hébergeurs à Autrans-Méaudre-en-Vercors

L’association UTO-PIC coworking vous propose de se retrouver dans ses locaux d’Autrans, 38, Place julien Bertrand, le mardi 28 novembre à 18h pour une Soirée hébergeurs de lancement de saison.

Nous souhaitons vous (re)présenter le service UTO-PIC et ce que nous pensons qu’il peut apporter à nos visiteurs et au territoire (prolongation du séjour, espace pour les travailleurs nomades et les salariés en télétravail…).

Ce sera également l’occasion d’un moment convivial pour se rencontrer, faire connaissance et échanger entre hébergeurs, avant le lancement de la saison sur Autrans-méaudre-en-vercors.

Témoignages de visiteurs coworkeurs :
« nous sommes travailleurs indépendants, depuis que nous avons découvert Uto-Pic, nous venons une semaine tous les hivers en sachant que nous avons un lieu dédié pour travailler, ce qui n’est pas possible dans l’appartement avec le reste de la famille »,
« si Uto-Pic n’existait pas, je n’aurais pas pu être à Autrans cette semaine avec ma famille, je les aurais rejoins uniquement pour le week-end »,
« je viens de découvrir Uto-Pic, c’est parfait pour moi qui peut faire du télétravail depuis n’importe quel lieu »

Inscription à la soirée du 28 novembre

Apéros-Pic, septembre à décembre 2023

Découvrez la programmation des Apéros-pic de cette fin d’année 2023.

Des ateliers animés bénévolement par les coworkeurs, autour d’un apéro partagé dans les espaces UTO-PIC (Autrans, villard-de-Lans, Lans-en-Vercors) et dans les tiers-lieux du Vercors nord. Pour apprendre ensemble et développer son réseau local.

Gratuit et ouvert à tous.

Continuer la lecture de « Apéros-Pic, septembre à décembre 2023 »